Espace sensoriel thérapeutique

Espace sensoriel thérapeutiqueLe cerveau et le corps humain : association de connexions neuronales pour certains, matière et énergie pour d’autres. Ils n’en restent pas moins les composants d’un système très complexe. Ils sont constamment stimulés par des signaux internes et externes qu’ils doivent assimiler et traiter pour garder un fonctionnement équilibré.

Ces signaux, fournis avant tout par le système sensoriel (vision, odorat, toucher…), transmettent à nos récepteurs internes, un message que le cerveau va pouvoir comprendre. Ces récepteurs reçoivent des messages très différents selon les sens. Lorsqu’il ya perturbation de ces récepteurs, des troubles physiques ou psychiques se développent.

Chez la personne autiste, les perceptions sensorielles sont affectées et peuvent être très perturbantes. Il est très difficile pour les enfants autistes de moduler leurs influx sensoriels. Ainsi la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher mais aussi le sens de l’équilibre et la proprioception, qui sont tous deux étroitement corrélés, oscillent entre hypersensibilité et hypo sensibilité. Il est donc très éprouvant pour eux de vivre sereinement dans et avec le monde qui les entoure.

Ces dysfonctionnements parfois très handicapants, causent beaucoup de stress et créent des comportements inadéquats. Par exemple, un enfant qui est sujet à une hypersensibilité tactile peut recevoir une caresse comme très douloureuse. Le bruit continu d’un aspirateur, d’un sèche cheveu… sera une torture pour un enfant hypersensible auditif. Ou encore un bruit soudain comme la sonnerie d’un téléphone, l’aboiement d’un chien, un bébé qui pleure, sera insupportable pour d’autres… Nous avons même l’exemple d’un jeune autiste Asperger qui peut entendre les grains de sable rouler !

Afin d’ optimiser les prises en charge des enfants, l’association propose une approche sensorielle innovante.

Françoise Lafargue-Mitterrand, thérapeute en relations humaines, assure le suivi des enfants à l’intérieur d’un nouvel espace dédié au sensoriel. Il a été conçu pour que l’enfant soit en confiance dans un environnement protecteur et chaleureux. Françoise accompagne également les parents à leur mieux être.

Cet espace est composé d’une cabine qui associe deux systèmes de soins : un diffuseur d’association d’essences olfactives (Scent’Health) et un diffuseur de couleurs et de sons (Chromassonic). Elle a été mise à disposition par la société SARL G.S.I. International pour une durée d’un an.

Ces deux systèmes ont pour but de créer des réactions dynamiques afin d’interagir avec les différents récepteurs sensoriels du corps et du cerveau. Bruno Wicker chercheur en neurosciences au CNRS met en place un protocole de recherches pour évaluer cette nouvelle approche. 

« L’ espace est avant tout une ambiance, un puits d’apaisement. Je   viens chaque semaine m’approvisionner et recharger les batteries de   mon bien être… » Virginie (maman autiste Asperger)

La séance dure 50 mn (environ). Elle commence par un entretien   permettant de cibler les besoins et attentes. En fonction de ce qui ressort   de l’ entretien, un programme adapté de lumière et de son d’une durée de   35  mn avec une association d’essences olfactives, est déclenché.

Françoise reste présente dans l’espace. Parfois derrière le rideau, parfois   par le contact (massages, pressions pour stimuler les récepteurs profonds,   réflexologie plantaire ou massage énergétique pour apaiser le système nerveux).